Accueil 2020 PASAY CITY

Un aperçu rapide des Philippins enseignant à l'étranger

Plate-forme d'enseignement en anglais en ligne 51alk, qui s'adresse au marché chinois, a annoncé qu'il cherche à embaucher 100 000 philippins dans les cinq prochaines années pour répondre à la demande croissante. 51alk emploie actuellement 18 000 professeurs d'anglais en ligne dont 16 000 sont philippins.

Lancé en 2011, 51Talk - qui se traduit par "Je veux parler" en chinois - est la principale entreprise d'éducation en ligne en Chine. Il s'agit de la première entreprise d'éducation en ligne en Chine à figurer sur la Bourse de New York sous le symbole du stock COE.

"Les Philippins sont un ajustement parfait pour éduquer les enfants âgés de cinq à 12 ans, ce qui représente environ 80% des élèves de 51alk", a-t-il déclaré, ajoutant que l'enseignement en ligne est estimé à 50 milliards de dollars.

51Talk Philippines Pays Manager Sue Ting a ajouté que, parce que les Philippins sont très familiers avec la culture occidentale, il leur fait le choix idéal d'être des professeurs de langue anglaise pour les étudiants chinois.

"Quand quelqu'un commence comme un instructeur anglais, ils ont un rang d'une étoile. Après avoir terminé une quantité définie de leçons et de modules de formation internes, ils peuvent monter dans le rang, jusqu'au 5 étoiles.

Articles connexes

Lorsque le Bureau of Education a été créé en 1901, la division de Cagayan et d'Isabela a été fusionnée dans une division scolaire avec MS W.. Rodwell comme surintendant, suivi d'un suttérin. H.. Bard jusqu'au 16 avril 1905 Lorsqu'il est parti pour les États-Unis en congé d'absence. Il a été temporairement réussi par M. H.. Wagenblass, qui a été nommé surintendant de la division par intérim et qui a été attribué à l'époque enseignante à Naguilian, Isabela. Le 1er juin de la même année, M. J.. Coleman a été transféré de la superposition de la division de Nueva Vizcaya à la surintendance de Cagayan.

Le 17 avril 1905, sur demande du gouverneur provincial, l'hon. Blas Villamor et d'autres responsables et citoyens, Isabela a été fait une division scolaire distincte. M. Wagenblass a été nommé surintendant de la division. Pendant qu'il servait brièvement brièvement à ce titre, il était à travers une longue résidence dans le district, très familière avec les conditions existantes. La population d'Isabela s'est étendue sur une très grande zone et la supervision des écoles à son époque était inhabituellement difficile. Sur les onze villes, sept étaient bien soutenu avec des fonds scolaires, trois n'avaient presque aucun fonds scolaire, tandis que l'un a montré un équilibre moins.

STA. Maria au cours de cette période précoce a eu une belle grande maison d'école construite à partir de fonds scolaires et a contribué au travail. Une école de barrio a été menée dans une maison privée. L'esprit d'école était excellent et la fréquentation était d'environ 96% de la population scolaire. Un enseignant insulaire a été attribué dans la ville et a été assisté gratuitement par un certain nombre d'aspirants, car le fonds scolaire n'a pas permis.

à Cabagan Nuevo, les classes ont eu lieu dans un bâtiment inachevé en raison du manque de fonds. L'enseignant superviseur, M. Thompson a exercé des efforts pour inspirer les résidents à sécuriser les matériaux et le travail de l'école. De nombreux autres bâtiments devaient être construits pour accueillir environ 32% de la population scolaire.

Tumauini avait une école menée dans un ancien bâtiment inapproprié à des fins scolaires et revendiquée par l'Église. Deux autres écoles devaient être établies, mais les fonds n'ayant pas permis et la participation n'avait pas été très insatisfaisante au cours des dernières années en raison du manque d'intérêt de la Presidée et des conseillers de la ville. Seulement 6% de la population scolaire fréquentée des cours.

Ilagan, la capitale provinciale, avait un bon bâtiment scolaire dans le Centro et que les six écoles établies dans la barrios étaient bien fréquentées. Monsieur Wood, l'enseignant superviseur du district avait fait un excellent travail dans l'organisation des écoles du barrio et la sélection de sites pour leurs bâtiments. La ville avait des fonds d'école substantiels. Certaines écoles ont été menées dans des bâtiments loués. La fréquentation scolaire était de 15% de la population scolaire, un petit pourcentage, du fait que les 7 006 personnes sont des résidents de deux domaines contrôlés absolument par la société Tabacalera et par le Baer Senior & Co. La division scolaire et ces entreprises n'avaient pas coopéré bien que des signes d'amélioration soient attendus avant l'année terminée.

Dans Gamu, un enseignant insulaire a été attribué en raison du manque de fonds insuffisants; Mais avait un bâtiment scolaire spacieux, l'ancien tribunal. Une école de barrio a également été menée dans un bâtiment donné. La fréquentation scolaire était d'environ 25% de la population scolaire.

naguilien cette année a eu deux petites sillases dans le Centro et avec ses fonds scolaires; Il prévoyait d'ouvrir des classes de barrio supplémentaires la prochaine année. Le faible pourcentage de présence à l'école, 15% de la population, était dû en partie par le manque d'harmonie entre les Cagayanos et les Ilocanos qui, au cours de l'année écoulée, ajonclé dans le meurtre de cinq des fonctionnaires. Pour prévenir la récurrence des problèmes, les autorités ont recommandé la création d'un district de quatre écoles à Isabela et d'affecter un enseignant américain à Naguilian avec Gamu et Cauayan de superviser.

à Cauayan, une école louée avait été utilisée pour effectuer des cours. Il y avait de bonnes sources de fonds mais manquait de supervision adéquate. La fréquentation scolaire était de 7% de la population scolaire. Beaucoup ne pouvaient pas aller dans les écoles Centro à cause de la distance et de la difficulté de traduire. La ville était alors presque dépeuplée que les autorités pensaient mieux à transférer l'école Centro dans une école de barrio à proximité.

angadanan (appelé plus tard Tagle) avait deux écoles; L'autre était à Barrio San Jose. La fréquentation scolaire était de 18% de la population scolaire et des barrios étaient petites et largement dispersées. La participation pourrait s'améliorer avec la création de plusieurs petites écoles du barrio.

Echague, la deuxième ville de taille et d'importance dans la province n'avait aucune école publique régulière avant d'août 1904 lorsque M. Smith a été envoyé là-bas en tant que professeur superviseur. Il a pu organiser sept écoles de Barrio et avait accru la fréquentation scolaire à 32% malgré la vaste ville.

Il a été perçu que la relation amicale établie par sut. Bard avec des responsables locaux et provinciaux avait parcouru un long chemin dans des gens convaincants d'envoyer leurs enfants à l'école. Plus d'écoles ont été établies à Barrios séduisant les parents pour envoyer leurs enfants à l'école. L'accessibilité de ces écoles a contribué à l'augmentation inabordée de la fréquentation scolaire.

Un an auparavant, en juin 1904, une école secondaire provinciale de la capitale d'Ilagan a été créée mais ouverte formellement comme une école secondaire junior en août 1904 avec M. Seward W. Hulse en tant que directeur Les enseignants américains doivent gérer des cours de 186 étudiants inscrits. L'inscription au lycée a augmenté régulièrement au cours des années qui ont suivi et sont devenues une école secondaire complète au SY 1917-18. Ce sont les seules écoles intermédiaires du secondaire étaient également organisées à partir du milieu du SY 1905-06: un à Cabagan, un autre à Ilagan (école de ferme d'Ilagan) et une autre à Echague. Ces écoles ont accueilli de nombreux bons étudiants qui ont terminé les notes primaires avec des performances très satisfaisantes et qui souhaitent terminer les notes V, VI et VII ont été embauchées pour devenir enseignants dans les écoles primaires dans toute la province.

Après le passage indéterminé mais brève de Henry Wagenblass en tant que surintendant d'Isabela, sut. Lloyed Kirby a succédé à la division pendant plusieurs années suivies de sut. Alexander Whetley, qui a servi jusqu'en 1919. Il a été perçu que lors de leurs termes, les inscriptions dans les écoles publiques sont modestement augmentées de la fréquentation scolaire moyenne de 19% de la population scolaire en années précieuses.

Trois autres surintendants américains ont succédé à poursuivi. Whetley à partir de 1919 jusqu'à 1928, une durée de neuf ans, à savoir: M. Silvester Keheller (1919-22), M. Oliver Bobcock (1922-26) et le Dr John H. Manning Butler (1926-28). À ce moment-là, le district scolaire a augmenté de quatre à environ sept avec le nombre croissant d'écoles et de scolarisation. Cela a facilité la désignation de la supervision des enseignants pour aider à l'administration et à la supervision des écoles des districts.

Le premier surintendant philippin à Isabela était le Dr. Pedro M. Orata. Il a servi de tête de division en 1928-1930. Les autres surintendants qui le suivent ont inclus M. Antonio Nera (1930-32), M. Apolonio M. Ramos (1932-36); M. Antonio Maceda (1936-1938), M. Mauriicio Datoc (1938-1942), M. Mariano Manaligod (1942-1944) et M. Ricardo Castro (1944-1946). Beaucoup d'autres écoles ont été créées pour accueillir la population scolaire en croissance au cours de cette période, ce qui a conduit à l'organisation de plusieurs districts ainsi qu'à la demande persistante des fonctionnaires des municipalités, y compris celles qui ont été créées récemment par la loi.

Lorsque sut. Augusto Flores (1946-1955) est devenu responsable de la division, le nombre d'écoles de Barrio a augmenté en nombre et comprenant le nombre de districts scolaires avec certaines villes ayant deux districts afin de faciliter la supervision des plus grandes municipalités qui ont enregistré une population de grandes écoles. Il a été suivi par le Dr Jose Saddul (1955-1961), M. Pedro M. Manaligod (1961-1972), Dr. Mateo M. Sanchez) et M. Laurencio Ramel (1975-1985)

Isabela a reçu des priorités nationales en tant qu'interprète exceptionnelle dans la nutrition et la diffusion de l'école pendant le sut. Terme de Manaligod. La division a également grandement amélioré ses prouesses sportives dans la NLAA à partir de 1960 pendant le temps de poursuivi. Jose Saddul et poursuivit sa suprématie régionale au présent.

sut. Dominador Z. Cabasal, qui est devenu plus tard Directeur régional du Decs pour les régions V, IV et II dirigé la Division de 1985-1987. Il a été suivi de sutté. Celia Bunagan, sut. Lolita L. Apostol, suite. Benjamin Ludriguio, sut. Geraldine V. Nitua, poursuite. Olympia Marquez, poursuite. Benito Tumamao, sutté. Orlando Gundayao et poursuite actuellement. Corazon T. Barrientos.

Deux autres divisions scolaires ont été organisées et classées de la division provinciale, à savoir la division de la ville de Cauayan et la division de la ville de Santiago. Poursuivi. Lourdes Angoluan a été la première directrice de la ville de la ville de Cauayan avant de prendre position actuelle en tant qu'assistante dédaignée directrice régionale de la région II suivie de Suite. Cesar Adaudag. Pendant ce temps, le Dr Benjamin D. Paragas, Asst. Poursuivi. De la division Isabela, a récemment été désignée de la Division de la ville de Santiago.

En 1978, l'inscription scolaire dans l'éducation de base était la suivante: primaire public - 145 163, primaire privé - 3 740 pour un total de 148 903; Secondaire public - 16 028, Secondaire privé - 21 697 pour un total de 37 725 personnes générales de 186 628 inscriptions à l'éducation de base.

En termes de nombre d'enseignants et de personnel administratif, la Division comptait 747 écoles primaires distribuées dans toute la province et 55 écoles secondaires occupant 4 409 enseignants de l'école primaire et 1 043 enseignants secondaires. Le ratio élève-élève élémentaire était 1:35, ratio enseignant-enseignant-étudiant, 1:35; et le personnel administratif total a totalisé 371.

Plantes physiques et manuels: 979 Bâtiment d'école primaire (4 175 salles de classe) ou un rapport de classe élève de 1:36. Au lycée: 173 bâtiments scolaires avec 637 salles de classe et rapport séjour des étudiants de 1:37. A cette époque, environ 30% de tous les bâtiments scolaires avaient besoin de réparation ou de remplacement. Dans le ratio du manuel élémentaire, l'élève était de 1: 7, au lycée, 3: 6.

Comparativement, environ 38 ans après, en 2008-2009, les données éducatives révèlent des progrès substantiels. Il y a maintenant 49 districts scolaires. Population des écoles primaires en 2008 était de 187 106 dans l'école publique (escompte des écoles primaires privées), une augmentation d'environ 30% des données de 1978. Nombre d'enseignants de l'école primaire ont également augmenté de 6 374, quelque 2 000 de plus que les données de 1978. Population publique du lycée, à l'exception de celles des écoles privées, 84 574 sont contre l'inscription combinée des écoles secondaires dans les écoles publiques et privées de plus de 37 000 dans le rapport de données de 1978. Pratiquement, la statistique éducative de 2008 révèle de grands progrès dans le nombre de bâtiments scolaires, des administrateurs, des enseignants et du personnel, nombre d'écoles, y compris le nombre de divisions scolaires dans la province.

> Le bureau de la division Isabela possède maintenant son propre bâtiment, spacieux, moderne et bien équipé, et probablement le meilleur de la région de la vallée du Cagayan, sinon dans le nord de Luzon. Il a été construit pendant le temps de sutté. Benito Tumamao avec l'aide du gouvernement provincial et située dans un lot d'hectare d'une demi-hectare dans les terrains de Capitole à Alibagu, Ilagan. Il a été officiellement inauguré le 27 avril 2002 lors de son 97ème anniversaire fondateur et juste avant le souton. Tumamao a quitté le bureau de la division pour assumer sa position comme Ast. Directeur régional de la voiture. Quand sutté. Corazon T. Barrientos a repris le sut. Orlando Gundayao vers 2005, elle a fourni plus d'améliorations et d'innovations pour améliorer ses conditions. À ce jour, le bureau de la division est devenu plus un centre de ressources à des fins éducatives, culturelles et de formation. Elle vient d'installer une bibliothèque pouvant servir l'intérêt diversifié du public, en particulier pour les écoliers de la pré-école et même à l'école supérieure.

La croissance de l'éducation impressionnante d'Isabela depuis 1901, malgré tous les problèmes divers et apparemment insurmontables, il a dû faire face au degré de conclusion, a démontré le degré d'importance que les gens placent sur l'éducation comme transformateur efficace vers un développement tout autour de ses ressources humaines. Les années à venir seront certainement assurées de la réalisation d'un progrès envisagé que les personnes et les dirigeants planifient ensemble et travaillent ensemble pour les becs becs de la population et, par la suite, le bien de la province, en particulier et la nation, en général.

Cette attitude et cet esprit de la génération actuelle sont un contraste distinct avec ce qui sut. W.. Rodwell de Cagayan et Isabela ont déclaré il y a environ un siècle sur les caractéristiques découragantes du travail éducatif à sa place. Selon lui, l'état misérable des écoles et les idées erronées concernant l'éducation de la part des indigènes ont dissuadé les progrès de l'éducation. Il y avait un manque d'intérêt affiché par les indigènes. Ils ne trouvent aucune raison bonne et bénéfique de l'éducation et ne l'apprécient pas du tout.

Nous utilisons des cookies
Nous utilisons des cookies pour vous assurer de vous donner la meilleure expérience sur notre site Web. En utilisant le site Web, vous acceptez notre utilisation de cookies.
AUTORISE LES COOKIES.